Rohan Houssein, interview du créateur de Deysham

Nous poursuivons notre série d’interviews avec des célébrités, des artistes, des personnalités fortes et qui nous touchent. Aujourd’hui nous mettons en lumière l’excellent Rohan Houssein, un hyperactif artistique.

Rohan Houssein

Rohan présente-toi :

Je m’appelle Rohan Houssein, j’ai 23 ans, « artiste » géo-poétique et engagé pour la paix.

Comment définis-tu Deysham ?

Deysham c’est une une marque de vêtements façonnée par des voyages et des rencontres autour du monde, Un grand projet de vie qui répond à la maxime « L’art & la vie ne font qu’un ».

Quelle est son histoire ?

La marque était au début une signature sur des vêtements que je customisais au lycée pour gagner de l’argent. Son évolution est intimement liée à mon expérience personnelle et différents voyages qui ont déterminé ses codes. C’est une marque qui essaye de transmettre certaines valeurs et une vision optimiste de la vie, et empreinte d’une très forte dimension artistique. C’est seulement depuis mai dernier que la première collection s’est officialisée et industrialisée.

Comment trouves-tu l’inspiration ? Les contacts ?

L’inspiration peut venir n’importe quand. Dès lors que je ressens le besoin d’exprimer quelque chose qui découle d’une émotion. Il peut s’agir d’une musique, d’une femme, d’un moment de vie, d’amis, de situations aussi bien négatives que positives. Le tout est d’en sortir quelque chose d’esthétique, que ce soit par l’écriture, le film ou le dessin ( ou les 3 ! ).
Tout dépend, les contacts se font naturellement, par l’aptitude à cultiver son art à fond, avec rigueur et parfois un peu d’audace permet de belles rencontres.

Ayo Deysham

Comment interagis-tu avec ta communauté ?

J’utilise les réseaux sociaux, facebook, twitter, tumblr, deysham .com, et instagram. Au sens plus large, les sorties et les voyages pour les rencontres « physiques » restent la meilleure interaction qu’il soit.

Quel est la plus belle anecdote que tu as avec Deysham ?

Tellement d’histoires à raconter, mais je citerai les moments riches en émotions : quand j’ai offert une création à Ayo qui a témoigné une gratitude qui m’a beaucoup touché, quand j’ai su que ma vidéo signée Deysham a remporté un concours lancé par le rappeur Common, et un jour à New-York ou l’on se trouvait avec des amis après un shooting sur un toit , à contempler le soleil tomber sur la skyline de Manhattan. Moment Nutella.

Deysham en quelques chiffres, en quelques dates…

Des milliers d’heures de travail et de nuits blanches, 1 webmaster, 1 stagiaire, une dizaine d’ambassadeurs, 4 designs symboliques, 1 projet de vie.
2006 : Sonorité créée
2009 : Shooting en Guadeloupe
2011-2012 : New York, Tokyo
2013 : Officialisation

Quel serait un objectif futur pour toi ?

Sky is the limit ! Mon ambition est celle de me perfectionner un peu chaque jour, de poursuivre ce que j’entreprends dans une logique de crédibilisation internationale. Et prendre les bonnes décisions qui me permettront de vivre pleinement mon art au service d’un monde un peu plus juste.

Enfin, donne-nous une expression que tu emploies beaucoup et que tu apprécies.

Souvent des petits mots arabes sortent spontanément « Hanoun » qui veut dire « mignon, adorable »

– T’as vu le petit bébé métis ?
– Hannn il est trop Hanoun !
En ce moment, un ami ingénieur-son à découvert en enregistrant un rappeur marseillais le mot « 3amo » ( le 3 imite une lettre arabe inversée dont la sonorité est provoquée par la langue collée à l’aluette ) qui veut dire Tonton. Du coup lorsqu’on s’appelle :
– Allô 333333aaaaamo !
– Ouais 3AAmo, bien ou quoi ?

 

Merci Rohan,

Rudy

24/06/2013
Par : Rudy
com
Catégories :

Commentaires

commentaires