Justin Timberlake, le jour où il a tout perdu

Justin Timberlake tient le goût de la chanson de son père, directeur de chorale dans une église baptiste. Cette passion le mènera à se lancer dans une carrière avec le succès qu’on lui connait.

Justin-MickeMouseClub

Mais cette belle histoire a bien failli définitivement s’arrêter. En effet, Le 29 mai 2007, Justin Timberlake surfe sur le succès planétaire de son album FutureSex/LoveSounds, sorti l’année précédente, quand il apprend avec effroi une nouvelle qui va le bouleverser.

Justin Punkd

Alors qu’il est sur le point d’entrer dans sa propriété, il constate qu’un imposant dispositif de sécurité barricade sa demeure. Les agents du gouvernement lui notifient qu’il n’a plus légalement le droit de rentrer chez lui. La villa est saisie par le fisc américain pour défaut de paiement d’impôts. Ce malgré toutes les lettres officielles de relance. Justin Timberlake, sous le choc, promet qu’il n’a jamais eu connaissance de ces notifications. Certes, mais nul n’est censé ignoré la loi. Et si sa société de production, en la personne de Paul Harliss était au courant de cette malversation, aucune information ne lui a été transmise. Cependant, l’officier n’en démord pas et lui apprend que le montant du préjudice s’élève à 904 000 $ (soit plus de 663 001 euros). Même ces deux chiens lui ont été enlevés pour être placés dans un chenille public dans lequel ils partagent probablement une cage étroite et insalubre avec des chiens des rues.

Justin est seul et abattu assis sur ses escaliers au bord des larmes quand il voit arriver Ashton Kutcher et comprend qu’il est victime de la caméra cachée de l’émission Punk’D.

Et vous, vous auriez réagi comment ?

Tags : Justin Timberlake, Ashton Kutcher, faillite

07/02/2014
Par : Rudy
com
Catégories :

Commentaires

commentaires